Vous avez 2 min ?Votre AVIS nous intéresse

#SWITCHTOELECTRIC

Comment financer un camion électrique ?

Camion complet
(camion + batteries)
Achetez votre véhicule électrique Avec un crédit classique
Louez votre véhicule électrique Avec un crédit-bail/LOA (location avec option d’achat), vous pouvez être propriétaire du camion à la fin du contrat ou le retourner
Avec un contrat de location financière : vous restituez le camion à la fin du contrat

 

Nous savons que pour notre client, l’un des obstacles au passage à l’électrique est le prix du camion et l’impact sur son modèle économique. Nous comprenons que nous devons les accompagner avec des solutions financières adaptées à leurs besoins. Pour permettre à ses clients de mener à bien leur transition énergétique en toute simplicité, Renault Trucks Financial Services propose une palette d'options de financement et il est important d'en discuter très tôt dans le processus d'achat.

Les solutions financières peuvent varier d'un pays à l'autre en fonction des spécificités et réglementations locales. Cependant, il existe principalement trois offres disponibles en fonction des besoins spécifiques du client et de son utilisation :

  • Crédit classique : le client est propriétaire du camion électrique à la fin de la période contractuelle.
  • Crédit bail / LOA : le client décide de louer son véhicule électrique et, à la fin de la durée du contrat, peut choisir de le restituer ou de l'acheter en échange du paiement de sa valeur résiduelle.
  • Location finanicière : le client choisit de louer son véhicule électrique et de le restituer simplement à la fin de la période contractuelle.


Le coût d'un véhicule électrique doit être étudié dans son ensemble, en ce sens que c'est le coût total de possession plutôt que le coût d'achat qui doit être pris en compte. Son fonctionnement est très économique : il nécessite peu d'opérations de maintenance et les coûts de consommation de carburant sont très faibles. Dans de nombreux pays, il existe également des subventions publiques ou des allégements fiscaux, tels que des amortissements supplémentaires qui devraient être pris en compte.