Actualités


30.01.2018

TRANSPORT NAGELS. DAVANTAGE QU’UN SIMPLE TRANSPORTEUR DE CITERNES

Service flexible

Transport Nagels est une référence dans le port d’Anvers. Tout juste après la Seconde Guerre Mondiale, il affiche déjà son expertise dans le transport de pétrole et de produits chimiques. Avec comme pilier de son activité un service flexible aux clients.

Georges Nagels fonde Transport Nagels dans les années d’après-guerre. Il débute par le transport national de bétail, le transport de voitures vers la Tchécoslovaquie et le transport pour le commerce de gros de produits laitiers. Dans les années ‘50, il se concentre sur les produits pétroliers, avant de passer rapidement aux produits chimiques. Transport Nagels est un des premiers à se spécialiser dans la législation ADR. Cette longue expérience génère d’excellents contacts avec des géants réputés de la chimie tels que BASF, Bayer et Degussa. Avec un équipement neuf produit à partir de matériel de l’armée, la société garantit un service soigné à ses clients.

Expérimenter de nouveaux concepts et améliorer

Et c’est toujours comme cela en 2017. Bob Nagels, fils de Georges, est aujourd’hui aux commandes de la société qui a pris ses quartiers dans une implantation flambant neuve. Le site de Merksem, qui accueillait les bureaux, l’entrepôt et l’atelier de Transport Nagels depuis 1985, a été remplacé au cours de l’été dernier par un nouveau site situé dans le port, sur la Romeynsweel à Luithagen. Le nouveau site de 12.000 m2 environ abrite toutes les technologies modernes imaginables en matière de transport et de stockage de citernes, ainsi que de nouveaux bureaux et un atelier dernier cri.

La société assure le transport national et international de produits liquides, sous température contrôlée, chimiques ADR et non ADR dans toute l’Europe et même au-delà. En langage courant : tous produits chimiques liquides et spéciaux. Pour cela, elle exploite un parc très varié. Bob Nagels explique : « Notre flotte compte une centaine de types différents de conteneurs-citernes et véhicules-citernes. Tous nos véhicules sont réalisés sur mesure en fonction des besoins de nos clients et nous expérimentons en permanence de nouveaux concepts et améliorations. Les différences se situent surtout au niveau du contenu, des connexions, des possibilités de chargement et déchargement, des vannes, du chauffage, du compartimentage et autres équipements. Certains véhicules sont aussi prévus pour l’alimentation et répondent pour cela à toutes les normes légales. Nous ne transportons pas nous-mêmes de boissons ni d’aliments, mais souvent des matières premières utilisées dans l’industrie alimentaire. »

Contrat d’entretien avec le Garage Van Hove

Pour tracter les semi-remorques, Transport Nagels utilise notamment 20 Renault Trucks T 460 Euro 6. Dont ils sont très satisfaits. « Dès que les premiers Premium ont fait leur apparition sur le marché, il y a 10 ou 15 ans, nous en avons intégré dans notre parc. Il s’agissait des premiers dotés de la technologie common rail. En plus, ils sont légers, ce qui constitue une valeur ajoutée dans le transport citerne. Il y a une réelle concurrence sur le poids et nous ne pouvons pas rouler avec un kg de trop. La marque nous apporte son expertise et le service est bon. C’est important pour nous et c’est comme ça aussi bien chez Renault Trucks que chez son concessionnaire Garage Van Hove avec lequel nous avons signé un contrat d’entretien. En cas de problème, il intervient très vite et nous sommes aussitôt sortis d’embarras », souligne Bob.

Attentif à l’environnement

Ce service fourni par le Garage Van Hove, Transport Nagels le propose lui-même pour ses clients. Tous les tracteurs comportent un système de communication via satellite. Ceci permet une communication directe permanente entre les chauffeurs et le planning. Les clients sont ainsi tenus au courant de l’état d’avancement de leur transport. Ceci permet aussi de trouver rapidement des solutions dans des situations difficiles. En outre, le fait que tous les véhicules et conteneurs-citernes soient dédiés et réalisés sur mesure en fonction des besoins des clients fait gagner du temps et des coûts au nettoyage. C’est tout profit pour l’environnement, puisqu’il faut moins de produits chimiques.

L’environnement est d’ailleurs un marqueur important dans la stratégie de Transport Nagels. « Nous sommes dans un secteur qui a un impact considérable sur l’environnement. Nous essayons là aussi d’apporter notre contribution. En roulant de manière dédiée donc, mais aussi en nous spécialisant par exemple dans la ‘chaleur verte’ via les pellets en vrac. Il s’agit d’une manière durable de chauffer avec un coût réduit, un rendement élevé et une utilisation simple. Nous amenons cette technologie jusque dans les entreprises et au domicile des particuliers au moyen de notre véhicule bulk spécialement aménagé, unique en Belgique.

Par contre, la législation relative aux temps de conduite et de repos constitue un sérieux obstacle à notre efficacité économique et écologique. Les chauffeurs devraient avoir plus de flexibilité dans l’aménagement des heures légales de conduite et de repos hebdomadaires. Ceci aurait un impact positif tant sur les embouteillages que sur l’environnement », commente Bob.

Sécurité

Pour Transport Nagels, la formation et la sécurité de son personnel, des clients et de l’entourage sont tout aussi prioritaires, et la société y consacre un véhicule de formation spécialement aménagé. « La construction et la connaissance des pièces est essentielle pour les chauffeurs, les planificateurs, le personnel de l’atelier et toutes les autres parties prenantes. La qualité de leur formation les aide à mieux comprendre les problèmes et les dangers liés aux produits chimiques liquides que nous transportons. Le véhicule de formation est régulièrement loué à des clients et à des services d’assistance pour les aider à mieux cerner ces dangers, avec l’aide de notre instructeur. La sécurité de notre personnel constitue également une priorité. Toute notre flotte avait déjà été équipée d’un système de freinage automatique et d’autres dispositifs de sécurité avant même qu’il n’y ait un cadre légal », conclut Bob.

À voir aussi