Actualités


13.03.2018

En 2017, Renault Trucks enregistre la meilleure progression du marché européen

49930 véhicules en 2017

En 2017, Renault Trucks enregistre une hausse de ses facturations avec un volume total de 49930 véhicules. Le constructeur français renforce ses positions et enregistre les meilleures progressions en termes de parts de marché sur les marchés européens et français.

Pour Renault Trucks, l’année 2017 s’est traduite par une augmentation des ventes et des indicateurs qui passent au vert avec un total de 49 930 véhicules facturés, soit une hausse globale de 4 %. Sur le seul marché des plus de 6 tonnes, les volumes facturés ont augmenté de 7 %. Sur ce segment, Renault Trucks a enregistré les meilleures progressions sur le marché européen et la meilleure progression sur le marché français.

Répartition des facturations par destination

  • Europe (hors France) : 23 635 unités facturées
  • France : 21 409 unités facturées
  • Reste du monde : 4 886 unités facturées


Renault Trucks enregistre +0,6 points de part de marché en Europe sur les plus de 16 tonnes
En 2017, sur un marché européen des plus de 6 tonnes en légère progression (+1 %), Renault Trucks croît de +7,7 % et obtient la meilleure progression en termes de part de marché avec +0,5 point, soit 8,4 %.

Sur un marché des gammes intermédiaires (6-16 tonnes) qui recule avec de faibles volumes (- 1,8 %), Renault Trucks maintient sa position avec une part en retrait de -0,1 point. Ce léger retrait s’explique notamment par le fait que le D Cab 2m a été retiré de l’offre commerciale en 2017. Ce véhicule pesait en effet 1,1 point de part de marché.

Après quatre années de croissance, le marché européen des plus de 16 tonnes, en progression de +1,4 %, est revenu à son niveau de 2008. Renault Trucks a été particulièrement performant sur ce segment, progressant dans la plupart des marchés européens et enregistrant une hausse globale de ses volumes de 9,1 %. Le constructeur français enregistre la plus forte progression de l’ensemble des fabricants de camions avec +0,6 points, établissant sa part de marché à 8,7 %.

Renault Trucks, leader en France avec 27,8 % de parts de marché sur les plus de 6 tonnes
2017 clôt une troisième année consécutive de hausse du marché français des plus de 6 tonnes. À fin décembre 2017, les immatriculations de véhicules industriels enregistrent une hausse de 7 %. Renault Trucks conserve sa position de leader avec 13 953 véhicules immatriculés (+ 11,4 %). Le constructeur enregistre la plus forte progression de l’ensemble des fabricants de camions : il gagne 1,1 point et sa part de marché s’établit à 27,8 %.

Sur le segment des gammes intermédiaires (6 à 16 tonnes), en croissance de 8,6 %, Renault Trucks gagne 0,8 point de parts de marché et enregistre une croissance en volume de 11,2 %. Avec une part de marché de 32,2 %, le constructeur national reste en position de force sur ce segment.

Tout aussi dynamique, le marché des véhicules de plus de 16 tonnes connaît une hausse de 6,8 %. Avec 12 120 véhicules immatriculés et une progression de 11,4 % par rapport à l’année précédente. La part de marché de Renault Trucks gagne 1,1 point pour atteindre 27,3 %.

Cet accroissement du marché des véhicules de plus de 16 tonnes provient pour une large part du segment des porteurs qui connaît une hausse de 13,9 %. Renault Trucks y enregistre une progression en volume de 12,5 % et conserve sa position de leader avec une part de marché stable à 35,7 % (-0,4 point). Sur le même segment, le marché des tracteurs progresse de 2,8 %. Enregistrant une croissance en volume largement supérieure (10,4 %), la part de marché du constructeur français gagne 1,5 point pour atteindre les 22,4 %.

Enfin, le segment de la construction nourrit la hausse du marché des véhicules de plus de 16 tonnes. Avec une part de marché de 28,3 %, Renault Trucks reste stable (-0,5 point).

À la reconquête des marchés internationaux
À l’international, Renault Trucks est essentiellement actif en Afrique et au Moyen-Orient. En 2017, les volumes ont reculé de - 4 % avec 4 886 unités facturées. Un repli qui s’explique par l’introduction de quotas d’importation en Algérie. Renault Trucks reste néanmoins leader du marché des constructeurs européens en Afrique francophone, atteignant 40 % de parts de marché en Algérie sur le segment des plus de 16 tonnes.

Renault Trucks a également augmenté ses volumes de + 40 % en Turquie, dans un marché qui reste déprimé. Le constructeur y a ouvert en 2017 quatre nouveaux points de vente et de service, à Izmir, Istanbul, Denizli et Ankara.

En Iran, Renault Trucks a renouvelé sa coopération avec Arya Diesel Motors portant sur l’importation des gammes T, C, K et l’assemblage de la gamme T.

Enfin, 2017 a également été marquée par le lancement des gammes T, C et K au Chili.

Le véhicule d’occasion, une activité stratégique
Concernant l’activité du véhicule d’occasion, Renault Trucks a maintenu ses volumes dans un marché difficile avec 6 846 camions facturés et a déployé d’importants moyens.

Le constructeur a ouvert deux nouveaux centres de véhicules d’occasion à Dubaï et à Budapest et a installé, au cœur de son site industriel de Bourg-en-Bresse (Ain), un atelier de transformation de véhicules d’occasion, Used Trucks Factory.

Dans cet atelier, les camions sont modifiés par le constructeur, afin de répondre parfaitement aux besoins de ses clients : des tracteurs sont transformés en porteurs et des camions longue distance en véhicules d’approche chantier. 230 véhicules industriels d’occasion ont été transformés en 2017 et le constructeur a pour objectif d’y transformer annuellement 1 000 camions.

Enfin, Renault Trucks a lancé une plateforme en ligne de référencement de ses camions d’occasion. Si cet outil numérique est aujourd’hui dédié à la présentation des véhicules disponibles à la vente, il deviendra un site d’e-commerce à horizon 2020.

Après-vente : hausse de + 2,6 % du chiffre d’affaires pièces de rechange
L’activité après-vente est capitale pour Renault Trucks car la réussite de ses clients en dépend. En 2017, le constructeur enregistre une hausse de son chiffre d’affaires pièces de rechange de + 2,6 %. Renault Trucks a également développé une offre de contrats de maintenance qui enregistre une augmentation de son taux de pénétration de + 4 points.

Une dynamique qui devrait se poursuivre en 2018
Renault Trucks devrait continuer à bénéficier d’un environnement de marché favorable et continuer de récolter les fruits de ses efforts. Le constructeur vient en effet de recruter 500 salariés (dont 300 opérateurs) et 175 commerciaux ont été recrutés dans son réseau commercial. Par ailleurs, Renault Trucks a ouvert 35 nouveaux points de vente et de service en 2017.

En 2018, le constructeur va notamment préparer la commercialisation d’une gamme de camions 100 % électriques et implanter une ligne dédiée à ces véhicules zéro émission dans son usine de Blainville-sur-Orne (Calvados).

Renault Trucks, les chiffres clés

  • 9500 salariés dans le monde
  • 4 sites de production en France à Lyon, Blainville-sur-Orne, Bourg-en-Bresse et Limoges
  • Une présence dans plus de 100 pays
  • 1440 points de vente et de service
  • 49930 véhicules facturés en 2017