Actualités
rss


18.08.2015

Les clients ont adopté les nouvelles gammes construction de Renault Trucks

Lire les témoignages

Les nouvelles gammes Construction C et K de Renault Trucks continuent leur développement en Europe. Les clients qui ont reçu leurs véhicules en 2014 ont pu constater la robustesse des véhicules, la forte charge utile, leur faible consommation ainsi que le confort de travail qu’ils procurent aux conducteurs. Témoignages de clients au Royaume-Uni, en Suisse, en France, en Espagne, en Russie et aux Pays-Bas.

Un peu plus d’un an et demi après le lancement commercial des nouvelles gammes construction C et K de Renault Trucks, les retours des clients européens qui ont choisi d’intégrer ces nouveaux véhicules à leur flotte sont très positifs.

« Dans notre métier, si nous garantissons à nos clients une charge utile de 20 tonnes, alors, c’est ce que nous devons délivrer » explique Mac McMurdo, directeur général de l’entreprise britannique G. Webb Haulage Ltd spécialisée dans le transport et l’élimination de déchets. La nouvelle gamme C répond à ce besoin : « Quand nous cherchions des véhicules Euro 6, nous avons pu constater que la nouvelle gamme C, et tout particulièrement le châssis, disposait d’un poids à vide très faible. » Le Renault Trucks C 8x4 qu’il a intégré dans sa flotte est son premier véhicule Renault Trucks. Après plusieurs mois en circulation, le bilan est plus que positif : « Les premiers chiffres de consommation de notre Renault Trucks C paraissent bons et de plus, nos conducteurs sont très satisfaits. Ils apprécient le confort de conduite et la cabine spacieuse : nous sommes donc très heureux de notre premier achat Renault Trucks ! »

Depuis qu’il a renforcé sa flotte avec quatre Renault Trucks C 320 6x2, Martin Moran, directeur de MP Moran, entreprise de distribution de matériaux de construction, a lui aussi observé un gain important en matière de consommation de carburant : « Nous avons commencé à analyser les chiffres de consommation et nous constatons des économies de carburants supérieures à -10 %. Nos conducteurs sont vraiment satisfaits des nouveaux camions et nous disent que la nouvelle cabine du C est bien adaptée à leurs besoins » se réjouit-il.  « Nous avons des véhicules Renault Trucks dans notre flotte depuis 2010 et nous sommes impressionnés par leurs performances et leur fiabilité. Nous sommes donc heureux d’intégrer ces nouveaux véhicules Euro 6 dans notre flotte. »

Pour sa part, Terrafirma Roadways Ltd, spécialisée dans la livraison de systèmes temporaires de voirie, utilise deux Renault Trucks C 430 6x4 : « Nos véhicules sont principalement utilisés hors route » explique son directeur général, Hughes Robertson. « La boîte de vitesses robotisée Optidriver comme la garde au sol font qu’ils sont particulièrement bien adaptés à nos besoins. J’apprécie également la solution Optifleet proposée par Renault Trucks, qui est un bon outil de pilotage et qui nous permet de suivre la façon dont nos conducteurs utilisent et conduisent nos véhicules. »

En Suisse, l’entreprise JPF Construction SA a été la première à recevoir un Renault Trucks C en configuration cinq essieux : « La décision d’acquérir ce véhicule a été prise par une commission composée notamment de représentants de l'atelier et de conducteurs » se souvient Jean-Gabriel Kolly, responsable logistique. « Renault Trucks a proposé une très bonne solution technique et l’expérience positive que nous avons déjà connue avec le constructeur nous a conforté dans notre choix. » L’un des conducteurs du nouveau C 480, Rosario Cucuzza, témoigne : « Comparé aux véhicules des générations précédentes, ce camion ressemble à une limousine ! Il est très maniable et très confortable. »

Toujours en Suisse, l’entreprise MST SA, en collaboration avec Henry Transports, a elle aussi opté pour des Renault Trucks C en configuration cinq essieux 10x4 il y a quelques mois : « Le poids à vide de 16,15 t de nos C 520 10x4 est particulièrement compétitif et permet une exploitation optimale des 17 m3 de la benne » explique Yves Morand, directeur de MST SA. « De plus, la boîte de vitesses robotisée Optidriver, agréable pour le conducteur, contribue à réduire la consommation et le moteur atteint sa pleine puissance rapidement, à un régime très bas ». Equipés d'une benne thermique à éjection poussoir, les deux C 520 « conviennent pour toutes sortes de transports de chantier. »

En France, le Groupe Martel, spécialisé dans les travaux publics, a opté pour le Renault Trucks K. C’est la robustesse qui a convaincu ses directeurs généraux, Fabrice Martel et Lionel Martel, de choisir un K 8x4 pour une utilisation particulièrement intensive : « Ce véhicule remplace un tombereau articulé » expliquent-ils. « Au fond des carrières, le sol est très dur et avec le braquage important du tombereau, on cassait les ponts. Avec le Renault Trucks K, on charge tout autant et cela nous coute deux fois moins cher ! Il correspond totalement aux contraintes de notre métier qui est très spécifique. » Ce K est le premier véhicule de la marque qu’ils intègrent à leur flotte. Depuis, ils en ont commandé deux autres, en version chantier, en cours de livraison.

ADS Dépannage a pour sa part eu le privilège de mettre en service à l’automne le tout premier Renault Trucks K configuré en dépanneuse. Ce véhicule de dépannage poids lourds, un K 520, est équipé d’une grue montée sur tourelle (rotator). Jean-François Delamotte, président-directeur général du Groupe ADS Dépannage explique son choix : « Ce sont la puissance du véhicule, la boîte de vitesses robotisée ainsi que la hauteur de cabine qui assure en terrains accidentés une bonne vision d’ensemble et permet de mieux dépanner les véhicules, qui nous ont convaincues.» Le groupe vient de recevoir un deuxième Renault Trucks K également de 520 chevaux.

Eddie Stal, pdg de STAL TP, entrepreneur du BTP, a été séduit par le Renault Trucks K dès la présentation de la nouvelle gamme et conquis par sa technologie dès les premiers essais. Le Renault Trucks K 520 porteur 8x4 carrossé avec une bi-benne qu’il a reçu est conduit par une jeune conductrice Fanny Dall’Armellina, 24 ans. « Fanny a totalement adopté le Renault Trucks K qu’elle juge confortable, maniable, puissant sur les rampes importantes qu’elle doit franchir sur certains de nos chantiers. L’excellente visibilité qu’il offre est également rassurante pour elle. De mon côté, j’apprécie les bonnes relations entretenues avec le réseau Renault Trucks, à l’écoute des attentes de notre métier » explique Eddie Stal.

Ce choix a également été celui fait en Espagne, par Generalitat Catalana, à travers la société Remaqui. Celle-ci a décidé de prendre pour base des Renault Trucks K 6x6, toutes roues motrices pour renouveler ses chasse-neige et faire face à des conditions météorologiques hivernales extrêmes comme la neige, la glace ou de fortes pluies.

En Russie, ce type de conditions est quasiment le quotidien des transporteurs en hiver. L’entreprise Sibavtotrans LC a été séduite par la robustesse du K. Elle vient de recevoir un K 480 6x2, le tout premier véhicule Renault Trucks de sa flotte. Il est destiné au transport de produits pétroliers, d’équipements spéciaux et volumineux.

Sukholozhskoe ATP, autre entreprise de transport russe, est, elle, une fidèle de la marque et a pu juger des capacités des véhicules Renault Trucks à affronter la rigueur de l’hiver russe. Elle vient de renouveler sa confiance en Renault Trucks en optant pour des C 430 tracteurs qu’elle utilisera pour ses livraisons de ciment et de propane.

Enfin, aux Pays-Bas, ce sont les capacités de carrossage de la gamme C qui ont séduit l’entreprise Boogaard BV. Celle-ci a récemment reçu les clefs d’un C 430 6x2 configuré avec une grue Palfinger de 50 tonnes /mètre et équipé d’un plateau particulièrement bas à seulement 1,15 m du sol. L’implantation d’une telle grue a été rendue possible grâce au faible poids à vide du C et aux nombreuses possibilités de carrossage qu’il offre. Toute la difficulté était en effet de proposer un véhicule qui soit en même temps robuste pour supporter une grue d’une telle capacité mais sans pénaliser la charge utile et la maniabilité. Le véhicule a donc été configuré pour recevoir 9 tonnes sur l’essieu avant et ne pas être en surcharge sur cet essieu. La réalisation de ce véhicule a été facilitée par le Bodybuilder Portal. Il s’agit d’un site Internet qui donne accès aux carrossiers à un certain nombre de services, permettant de réduire jusqu’à 20 % la durée des opérations de carrossage, de leur donner plus d’autonomie et de limiter les risques d’erreur. Pour Barry Boogaard, directeur de Boogaard BV le résultat est à la hauteur du cahier des charges techniques et va même plus loin : « Ce véhicule associe les capacités techniques du C et le confort du T » se félicite-t-il. « Il convient parfaitement aux spécificités de notre métier et nous sommes très fiers de le conduire.»

rss