Actualités
rss


 

27.09.2013

L’usine cabine renouvelée

Atelier de tôlerie entièrement automatisé et atelier de garnissage plus ergonomique

L’USINE CABINE DE BLAINVILLE-SUR-ORNE RENOUVELÉE


Le site industriel de Blainville-sur-Orne, en Normandie, assure la production de la gamme D de Renault Trucks et fabrique l’ensemble des cabines du constructeur français. Après avoir renouvelé l’atelier peinture en 2009, le site inaugure avec la nouvelle gamme un atelier de tôlerie entièrement automatisé et un atelier de garnissage plus ergonomique.

Au sein du groupe Volvo, le site de Blainville-sur-Orne assure la production de la gamme D (distribution) de Renault Trucks (hors D cabine 2 mètres et D Access) ainsi que l’ensemble des cabines du constructeur. Le groupe a investi depuis de nombreuses années pour moderniser ses outils industriels et accroître la compétitivité du site, former continuellement le personnel de production et améliorer ses conditions de travail ainsi que l’ergonomie des postes. La nouvelle gamme de Renault Trucks a bénéficié d’investissements majeurs dans chacune des étapes fondamentales de la production de cabines : la tôlerie, la peinture et le garnissage.

Une nouvelle ligne de tôlerie automatisée

La nouvelle gamme de Renault Trucks bénéficie d’un atelier de tôlerie entièrement nouveau et automatisé qui a fait l’objet d’un investissement de la part du groupe Volvo de 28 millions d’euros. Les opérateurs qui y travaillent ont bénéficié de formations spécifiques. L’automatisation renforcée du processus de fabrication assure, pour sa part, une qualité d’assemblage et une finition optimale. La présence de robots contribue également à supprimer les postes difficiles et à améliorer l’ergonomie de l’ensemble de l’atelier tôlerie avec, en particulier, une simplification dans les flux de pièces. Avant l’envoi de la cabine à l’atelier peinture, un contrôle précis des éléments est effectué afin de garantir une qualité irréprochable.

Une ligne de peinture entièrement modernisée en 2009

À l’instar de la ligne tôlerie, l’ensemble des procédures de production de la ligne de peinture a été robotisé, notamment sur la ligne des apprêts. Un important travail de standardisation des processus a été engagé. De plus, afin de limiter l’impact de cette activité sur l’environnement, les peintures utilisées sont majoritairement hydrosolubles, le processus d’application a permis de réduire les pertes de peinture de 40 % à 20 % et la consommation de gaz et d’électricité nécessaire à l’ensemble de la production a été réduite respectivement de 50 % et de 20 %.

Une nouvelle ligne de garnissage

Une fois assemblée et sortie de l’atelier peinture, la cabine pénètre dans l’atelier garnissage spécialement développé pour la nouvelle gamme Longue Distance et Construction de Renault Trucks. Il a bénéficié d’un investissement de 17 millions d’euros et a été conçu pour renforcer la qualité et améliorer l’ergonomie. L’une des premières opérations est la dépose du toit de la cabine qui est acheminé sur une ligne parallèle. Cela permet aux opérateurs de réaliser les opérations de garnissage à hauteur d’homme sans avoir à travailler les bras levés. Le toit sera remis en place en fin de ligne et collé avec l’assistance d’une caméra et d’un laser qui assure une pose avec une précision de 0,5 mm.
Les opérations de garnissage sont effectuées en étapes séquencées, toujours en partant du fond vers l’avant de la cabine et du bas vers le haut, afin de pouvoir intervenir rapidement et facilement en cas d’incident.

La livraison des pièces se fait par un processus de picking-kitting. Il s’agit d’amener en bord de ligne la collection de pièces nécessaire à l’assemblage d’une cabine par chariots appelés kit. Pour chaque cabine, le système indique à l’opérateur logistique, grâce à un voyant lumineux, les pièces à collecter et à préparer. L’opérateur les place alors dans un chariot dans lequel chaque emplacement correspond à une pièce précise pour éviter toute erreur. À chaque élément pioché, l’opérateur envoie un signal au système de gestion des pièces, à l’unité près, et assure ainsi un parfait approvisionnement. Ce système permet de gérer une grande diversité de produits.

Une fois validées par la qualité, les cabines sont chargées pour être transportées par la route à l’usine de Bourg-en-Bresse, dans l’Ain. Elles seront assemblées sur le châssis dès le lendemain.

Chiffres-clés

Site de Blainville-sur-Orne :
-    Activité : production de cabines et de véhicules gamme distribution
-    Nombre de salariés : 2100 employés
-    51000 cabines fabriquées et 7500 camions Midlum fabriqués en 2012
-    120 hectares

Ateliers Tôlerie :
-    39 millions d’euros d’investissement depuis 5 ans (dont 28 millions pour le nouvel atelier)
-    Surface : 18 500 m2
-    150 robots de soudure
-    210 pièces en moyenne sur une cabine
-    3 000 points de soudure

Atelier peinture:
-    38,5 millions d’euros d’investissement en 2009
-    Surface : 42 500 m2
-    24 robots
-    75 % des cabines sont peintes avec des peintures hydrosolubles
-    3000 teintes différentes

Atelier garnissage:
-    17 millions d’euros d’investissement
-    Surface 14.000 m2 pour la ligne de la nouvelle gamme
-    3 lignes d’assemblage
-    6000 références de pièces à gérer

rss