Actualités


27.06.2017

Delveau Depannage s’étend à Kuringen

Renault Trucks C 520 8x4

Il y a du nouveau à Kuringen. Depannage Delveau, qui était jusque-là spécialisé dans le dépannage de voitures particulières, propose maintenant aussi le dépannage de camions et de bus. La société a agrandi son parc avec quelques dépanneuses lourdes, dont un Renault Trucks C 520 8x4.

Depannage Delveau (Kuringen) existe depuis onze ans. La société s’est peu à peu imposée sur la scène de l’assistance à Hasselt, mais elle ne proposait ses services que pour les voitures particulières et les véhicules utilitaires légers (moins de 3,5 tonnes). Comme l’explique l’administrateur Geert Delveau : “Pour offrir une palette de services complète, nous devions un jour ou l’autre franchir cette barre des 3,5 tonnes.”

Un lourd investissement

“L’an dernier en mars, le moment est venu de franchir le pas. Nous avons investi environ 800.000 euros pour acheter trois dépanneuses, dont une Renault Trucks. Aujourd’hui, nous sommes donc en mesure de proposer toutes les sortes de dépannage pour voitures, poids lourds, bus… Nous pouvons même aller récupérer des véhicules au fond de l’eau. ”

Jusqu’à 25 tonnes

Cette solution totale est aussi une bonne nouvelle pour les assureurs, les sociétés de leasing et les services d’intervention. Ils peuvent s’adresser à Delveau dans tous les cas. Le costaud de la famille est un Renault Trucks C 520 8x4 de 520 ch, avec son moteur Euro 6 de 13 litres. Un modèle qui suit la tendance actuelle à l’utilisation de véhicules multi-essieux. L’installation de sa superstructure a été menée à bien par le spécialiste néerlandais des systèmes de dépannage Falcon. Le véhicule est équipé de deux treuils de 24 tonnes chacun et d’un bras à double extension. La ‘cuiller’ est extensible à cinq mètres, une distance à laquelle elle peut encore porter 10 tonnes. En position repliée, sa capacité de levage est de 25 tonnes. Quant à la capacité de traction totale du véhicule, elle atteint les 90 tonnes.

Vers toute l’Europe

“Grâce à ces nouveaux véhicules, nous voyons bien que les demandes évoluent. Pour les voitures particulières, nous restons actifs dans la région de Hasselt. Mais en ce qui concerne les poids lourds, notre rayon d’action s’étend maintenant à toute la Belgique. Et nous pouvons aller chercher nos clients à l’étranger s’il le faut. L’investissement en valait donc certainement la peine !”, rit Geert Delveau.

À voir aussi